La mission du psychologue

Donne ton chant au monde
Fais lui entendre ta voix
Cet unique murmure
Ce bruissement de l’âme
Donne ton chant au monde
Fais jaillir du profond
Ce que tu portes en toi
D’où vient ce flot que tu retiens, ces cris, ces pleurs et ces refrains
Donne ton chant au monde
Que résonne enfin
Ta mélodie, ta vibration
Le son divin
Qui par ta bouche
Au coeur nous touche

Céline Jesset

 

 

 

 

Préambule : code de déontologie (cliquer)

Chacun est seul juge de sa souffrance. Vous êtes donc les seuls à pouvoir décider d’entamer une démarche thérapeutique. Il est possible de consulter un psychologue pour diverses raisons (anxiété, stress, problèmes de couples, répétitions relationnelles néfastes, etc.) dès lors que des symptômes ou certaines situations sources de souffrance paralysent notre quotidien.


Consulter un psychologue, c’est aller à la rencontre d’un professionnel de l’humain. Le psychologue propose une lecture des symptômes et des maladies, différente et complémentaire des médecins. Cependant, il est nécessaire d’être au clair sur le champ d’investigation des différents professionnels. 

 

Il est possible de solliciter un psychologue pour diverses raisons. De manière générale, nous allons consulter lorsque quelque chose endigue, contrarie, enraye, embarrasse, entrave, paralyse, contraint notre quotidien : 

 

  • évènements anxiogènes
  • maladies
  • stress, 
  • relations parents-enfants
  • problèmes de couple
  • difficultés relationnelles récurrentes
  • phobies
  • troubles du sommeil
  • confiance en soi,
  • etc... ,

nous empêchant de vivre sereinement.

 

La durée d’une psychothérapie est variable en fonction de l’ampleur des symptômes et des troubles psychiques existants. Il est souvent nécessaire de consulter sur quelques mois pour trouver la racine de nos difficultés.
L’objectif des séances proposées est de mettre des « MOTS sur des MAUX ».


Le but est de vous accompagner pour que vous deveniez conscient de vos blessures, puis présent à elles afin de pouvoir les surmonter et aller de l’avant. Ici, le psychologue a un rôle de « co-pilote ». Le psychologue ne vous aidera pas, il vous aidera à vous aider. L'objectif étant de devenir autonome dans le processus du vivre sereinement.

 

 

Environnement et suivi : 

Les séances se déroulent en face à face, dans un cadre discret.
Durant celles-ci, le patient et le thérapeute collaborent ensemble.
Ensemble, nous conviendrons des modalités de suivi en fonction de vos disponibilités et de vos possibilités.

 

Objectifs :

Les « soucis (difficultés) psychologiques » et les symptômes d’un individu traduisent (reflètent) ses désirs intimes, refoulés ou inconscients, son histoire, sa culture ainsi que ses relations personnelles et professionnelles.
Ainsi, évoquer ces difficultés peut amener à découvrir qu’elles sont peut être une invitation à parler (s’interroger sur) de souffrances, de pensées ou de souvenirs difficiles, ne trouvant aucun moyen d’être extériorisés autrement que par des symptômes.

 

L’objectif ici sera de mettre des « MOTS sur des MAUX », d’accueillir les blessures qui nous sont propres afin de les accueillir, nous permettant alors d’aller de l’avant.
L’accompagnement psychothérapeutique vous permettra de donner du sens à ces blessures, dans le but de transformer ces difficultés quotidiennes en tremplin pour grandir et vivre sereinement.

 


Ces difficultés quotidiennes peuvent souvent nuire à la communication, pouvant être par la suite source de conflit, de mal être et demandant beaucoup d’énergie. Cette démarche thérapeutique est également l’occasion de réapprendre à communiquer avec soi et avec autrui, avec l’objectif de sortir de ce « cercle vicieux », de gagner en énergie tout en évitant les répétitions relationnelles néfastes.


L’accompagnement du psychologue vous permettra non seulement de donner du sens à ces blessures, dans le but de transformer ces difficultés quotidiennes en tremplin pour grandir et vivre sereinement, mais également de traduire le lien entre le corps et l’esprit, souvent pris en charge de manière dissociée.

 

« Si vous êtes affligés par quelque chose d’externe, la douleur n’est pas due à la chose elle-même, mais à votre évaluation de celle-ci ;
et cela, vous avez le pouvoir de l’abolir à tout moment ».


Marc Aurèle (121-180)

 

 

Premier contact :

Le premier rendez-vous chez le thérapeute est aussi le premier contact avec ce dernier. C’est l’occasion de faire un premier « état des lieux », où votre demande sera écoutée et pourra éventuellement aboutir à une prise en charge. Cette première rencontre vous permettra également de vous faire une première idée, en découvrant un cadre de travail, un thérapeute, etc.

 

Outils et méthodes de travail :

Psychologue depuis 10 ans , je continue à me former afin d'offrir aux personnes qui viennent me consulter un accompagnement toujours renouvellé et adapté au plus prés de leurs besoins.
En fonction de vos questions, de vos difficultés et de vos attentes, je pourrai vous proposer des techniques inspirées de l'Hypnose, de la Communication Non Violente (CNV).